Première visite d’évaluation du GRETA en Suisse

  • Auteur : Conseil de l'Europe
 
Une délégation du Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains du Conseil de l’Europe (GRETA) a effectué une visite d’évaluation en Suisse du 29 septembre au 3 octobre 2014. Cette visite s’inscrivait dans le cadre du premier cycle d’évaluation de la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains.
 
Au cours de la visite, la délégation du GRETA s’est entretenue avec des représentants de l’Office fédéral de police, de l’Office fédéral de la justice, de l’Office fédéral des migrations, du Département fédéral des affaires étrangères, du Secrétariat d’État à l’économie du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, du Ministère public de la Confédération, de l’Office fédéral de la statistique et du Corps des gardes-frontière.
 
D’autres réunions se sont tenues avec des représentants des autorités cantonales de Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Berne, Genève, Lausanne et Zurich, ainsi que du ministère public et de la police du canton de Fribourg.
 
En outre, la délégation s’est entretenue avec des représentants d’ONG et de syndicats, des universitaires ainsi que des représentants du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
 
Au cours de la visite d’évaluation, la délégation du GRETA s’est rendue dans deux foyers gérés par des ONG et pouvant héberger et assister des femmes victimes de la traite à Genève et Zurich, ainsi que dans un centre d’enregistrement et de procédure d’asile à Bâle.
 
La visite d’évaluation a été effectuée par M. Nicolas Le Coz, Président du GRETA, et Mme Alina Braşoveanu, Première Vice-Présidente du GRETA, secondés par M. Gerald Dunn et M. Markus Lehner du Secrétariat de la Convention.
 
Sur la base des informations recueillies durant la visite et de la réponse des autorités suisses au questionnaire du GRETA, le GRETA préparera un projet de rapport contenant ses analyses de la mise en œuvre de la Convention par la Suisse, ainsi que des suggestions sur les mesures supplémentaires à prendre. Le projet de rapport sera transmis au Gouvernement suisse pour commentaires suite auxquels le GRETA préparera son rapport final. Le rapport final du GRETA sera rendu public, accompagné des éventuels commentaires finaux du Gouvernement suisse.
 
Le Conseil de l’Europe et de l’OSCE unissent leurs efforts pour protéger les droits des victimes de la traite des êtres humains 8e Journée européenne contre la traite des êtres humains « C’est aux trafiquants d’êtres humains d’être traduits en justice, pas à leurs victimes ! »